Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Duo de musique Bretonne Electro, House, Dubstep, Hip-Hop...

Marc GIRONCE

Marc GIRONCE

A 11 ans j’ai eu envie de jouer du tambour dans la fanfare laïque de LANESTER qui répétait juste derrière chez moi. J'apprenais rien qu'en les écoutant, mais il n'y avait pas de place de tambour libre. Alors je dus jouer du clairon en attendant, sans conviction, sans plaisir. Finalement, lassé de patienter, j'ai renoncé...

Vers l'age de 12 ou 13 ans je fabriquais ma première batterie : des fonds de moules à tarte en guise de cymbales, un baril de lessive en carton, des grosses boîtes de conserves pour faire des toms, remplis avec différents matériaux, et une caisse claire avec un autre modèle de boîte de conserve pleine de sable et de gravier. J'accompagnais tout ce que j'entendais de variété ou de rock à la radio.

Je devais avoir 16 ou 17 ans quand je suis entré au Cercle Celtique Brizeux de LORIENT et ce fut mon premier contact avec la musique bretonne, puis le chant à danser en breton avec des copains bretonnants, notre groupe de chanteurs de kan ha diskan "Les BLOUK ARAOK", animait les Festou-Noz moyennant les frais d'essence, une boisson et un casse-croûte...

J'ai aussi beaucoup dansé à cette époque et j'arrivais de temps en temps à gagner un ticket pour une boisson en participant aux concours de gavotte, plinn et fisel. Dans la bande, il y avait un joueur de tin-whistle (flûte Irlandaise), j'apprenais avec lui et on jouait pendant les répétitions du Cercle. Je me suis essayé à la bombarde également, mais sans être vraiment emballé, c'était trop rigide en bagad, ne laissant pas assez de place à l'interprétation personnelle !

Marc GIRONCEMarc GIRONCE

1974 - Je suis parti en vacances avec mon copain flûtiste, en Irlande pendant quinze jours. Je me suis acheté là-bas une flûte traversière, une méthode de tin-whistle sur K7 audio pour apprendre les ornementations et un bodhran. L'intérêt que je portais à la musique irlandaise a pris corps, j'écoutais tous les groupes phares d'Irlande et d'Ecosse. La musique bretonne pour moi, à l'époque, c'était surtout la musique à danser dans les Festou-noz et au Cercle Brizeux.

1975 - J'ai pris des cours de batterie Ecossaise à la Kevrenn Alré à AURAY pendant un an, et malheureusement, quand j'étais prêt à jouer avec eux pour les concours de l'été, les circonstances m’ont obligé à partir vivre en Irlande avant l'été.

1977 - J'ai vécu 1 an en Irlande pour apprendre la musique Irlandaise en fréquentant assidûment les pubs pour jouer et collecter de la musique avec un magnéto K7. Je me suis acheté un Mélodéon et j'ai commencé à en jouer.

Marc GIRONCEMarc GIRONCE

1978 - A mon retour d'Irlande j'ai rencontré Lucien FOUCART, guitariste hors pair, on faisait la manche dans les restaurants (on a même fait la manche avec Davy SPILLANE et Liam WELDON dans les rues de LORIENT) Je jouais de la flûte traversière et de l'accordéon diatonique avec un répertoire de traditionnel irlandais. Nous avons rencontré Jean-Yves MARTIAL au violon et créé le groupe MARGIFOLK, avec un répertoire Irlandais et quelques traditionnels bretons. On jouait dans les bistrots, les kermesses, les fêtes locales, puis par la suite dans les Festou-noz et j'ai commencé à sonoriser d'autres groupes avec notre petite sono. Les répétitions avaient lieu chez moi, dans un cabanon au fond du jardin qu'on avait aménagé en studio et insonorisé avec des vieux matelas. On pouvait donc jouer sans gêner les voisins, d'autant plus qu'un bassiste est venu nous rejoindre et que j'ai commencé à jouer de la batterie !!!

Marc GIRONCEMarc GIRONCE

Septembre 1980, MARGIFOLK disparaît et SONERIEN DU cherche un sonorisateur, je pars sur les routes avec eux pendant 1 an, avant de créer mon entreprise de sonorisation et d'éclairage de concert: TECHNI-CONCERT...

Marc GIRONCE

Et donc, jusqu'à maintenant, je continue mon métier de sonorisateur de concerts en ayant cessé totalement de jouer pendant 30 ans, mais en ayant sonorisé de très nombreux artistes Bretons et beaucoup de groupes en fest-noz.

Voir mon Blog: http://www.marc.fr

 

Je me suis remis à la musique en 2010 quand je me suis installé dans le Centre Bretagne et que j'ai découvert la session Irlandaise du Mardi soir au bar "La Fourmi Rouge" (LE FAOUET). C'est là que j'ai rencontré Kate et Steve, son mari, et que nous avons formé un groupe de chansons et de musique Irlandaise, avec Nigel: CELTIC ROAD.

 

http://celticroad.over-blog.com

http://lafourmirouge.overblog.com/

 

Comme Kate et moi avons toujours eu beaucoup de plaisirs à jouer ensemble, nous avons décidé de créer un duo de musique Bretonne à danser dans le style Electro et musiques actuelles...

Marc GIRONCE

Pour être averti des nouveaux morceaux mis en ligne sur ce Blog, indiquez votre adresse mail et cliquez sur "S'ABONNER".

 

Photos: Karin ERNI et archives de Marc GIRONCE

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

valette Florence 16/06/2016 20:24

Marc ... la bombarde hors bagad c'est aussi la liberté ... sinon à quoi ça sert ?

Marc GIRONCE 16/06/2016 21:29

Je suis bien d'accord, mais pour apprendre, je n'avais pas d'autre possibilité que le bagad pendant ......... trop longtemps pour moi.